Table des matières

  1. Illustration de couverture

  2. Réévaluation des motifs invoqués par le Saint-Office pour dissoudre 'Amici Israel'

  3. Avant-Propos

  4. Les fondateurs d'Amici Israel

    1. Les deux promoteurs d'un idéal commun

    2. Maria Franceska van Leer

    3. Le Père Anton van Asseldonk

    4. Deux fondateurs charismatiques qu'il ne faut ni dissocier ni opposer

    5. Le décret du Saint-Office abolissant l’association Amici Israel (25 mars 1928)

    6. Les « justifications » peu convaincantes de la condamnation

    7. Essai de discernement des causes immédiates de la disgrâce des 'Amici'

    8. Van Asseldonk, prophète bâillonné, ou précurseur méconnu?

    9. Motifs allégués par l'Église pour dissoudre 'Amici Israel': un dilemme

    10. Quelques reconnaissances de culpabilité par des Pasteurs des Églises

    11. Déclaration de repentance de l’Église romaine « Nous nous souvenons »

    12. Liturgie de la substitution

  5. L'apport précieux des archives vaticanes exploitées par Hubert Wolf

    1. Querelle au Vatican sur l’antisémitisme (1928), H. Wolf

    2. « Prions pour les Juifs perfides », Hubert Wolf

    3. L’avis de la congrégation des Rites, Hubert Wolf

    4. Devant le tribunal du Saint-Office, Hubert Wolf

    5. L’antisémitisme à la manière catholique ? Hubert Wolf

    6. Prions pour le peuple élu, Hubert Wolf

  6. Fruits posthumes de l’initiative prophétique des «Amis d’Israël» et leçons à en tirer

    1. Redécouverte de la relation consubstantielle entre judaïsme et christianisme

    2. L'affaire des « Amici »: une mise en garde adressée à la théologie d'aujourd'hui

    3. Seule la théologie peut délier ce que la théologie a lié